Vous êtes ici

Création de la FRAPNE Languedoc-Roussillon

Illustration : localisation de l'Assemblée Générale, au centre du Languedoc-Roussillon (Béziers)

Le 21 septembre 2013 a été actée la création d'une nouvelle Fédération Régionale des Associations de Protection de l'Environnement et de la Nature du Languedoc-Roussillon, à l'issue d'une Assemblée Générale Constitutive réunie à Béziers.

Depuis 9 mois nous avons participé au développement de cette action aux côtés d'autres associations écologistes militantes du Languedoc-Roussillon, dans l'objectif de créer une structure qui ait un rôle fédérateur et de soutien aux associations qui luttent pour la préservation de l'environnement en Languedoc-Roussillon. Après une première assemblée au début de l'été, des militants associatifs de 4 départements sur 5 ont travaillé pendant l'été à proposer des statuts qui soient en accord avec une conception commune de ce que devrait être une fédération associative, démocratique et militante. A cette occasion nous avons également bénéficié de l'expérience et des conseils de personnes impliquées dans des fédérations FNE de plusieurs régions de France ainsi qu'à l'échelon national.

L'invitation à l'AGC a été diffusée aussi largement que possible eu égard à nos moyens et ce depuis début août, en comptant explicitement sur le bouche à oreille. Toute personne ou structure intéressée était donc invitée à profiter de cet évènement pour obtenir des éclaircissement et/ou s'engager. Néanmoins, ce n'est qu'une première phase de création et des contacts vont être établis plus directement désormais avec les structures qui n'étaient pas présentes.

Résumé de l'Assemblée Générale Constitutive (matin)

Etaient présents à l'AGC les représentants de 6 associations fondatrices, dont une fédération départementale (FRENE 66), et 5 associations de protection de la nature et de l'environnement (ACNAT LR, ECCLA, TGV Sud Territoires et Environnement, Mosson Coulée Verte, Les Gardiens de la Gardiole), ainsi que 7 membres fondateurs à titre individuel. Etaient également présents des représentants d'associations n'ayant pas demandé à être fondatrices et des personnes venues à titre personnel.

Après les présentations des membres fondateurs, 9 amendements ont tout d'abord été discutés et votés concernant la proposition de statuts, dont la version définitive a été adoptée à l'unanimité.

Après présentation des candidats, le Conseil d'Administration a été élu en une fois à l'unanimité et est composé de 8 binômes titulaire-suppléant :

  • pour le collège 1 (fédérations) : Marc Maillet et Joyselle Duhamel représentent le FRENE 66,
  • pour le collège 2 (APNE) : Katia Baumgartner et René Bonnairon représentent Les Gardiens de la Gardiole, Christine Roques et Maryse Arditi représentent ECCLA, Cathy Vignon et Michel Salom représentent Mosson Coulée Verte et Alain Ravayrol et Simon Popy représentent ACNAT LR.
  • pour le collège 4 (personnes physiques) : Grégoire Lejonc et Marion Saint Lo, Céline Mesquida et Eric Boisseau, Anne Guelton et Anne Roques.
  • personne pour l'instant pour le collège 3

Un débat d'orientation générale a mis en évidence la nécessité de restaurer un climat de confiance entre les structures, un besoin de favoriser l'ouverture et les échanges entre associations, la nécessité de déconcentration vis à vis de Montpellier et d'un ancrage dans l'ensemble du territoire, de représentation dans les instances officielles et les grands débats d'orientation, de devenir un interlocuteur des administrations, de constituer un contre-pouvoir capable d'élever le débat environnemental, et de faire le lien avec le débat social.

Pour les collèges 1 et 2 la cotisation a été fixée à 5% du montant des fonds obtenus par le biais d'adhésions, montant présenté dans le rapport financier des structures adhérentes, un montant forfaitaire de 50 euros pour le collège 3 (association non-environnementales) et une cotisation de 10 euros pour les personnes physiques (5€ pour les étudiants-chômeurs). Pour ACNAT LR l'adhésion à la FRAPNE LR représente pour ACNAT 0,75€ par adhésion normale, versés à la fédé, et 0,25€ pour les bénéficiaires du tarif réduit.

Résumé du Conseil d'Administration (après-midi)

Le bureau suivant a été élu à l'unanimité :

  • Présidente : Céline Mesquida (Hérault),
  • Vice-président : Alain Ravayrol (Hérault),
  • Secrétaire : Christine Roques (Aude),
  • Trésorier : Grégoire Lejoux (Gard).

Après les délégations de pouvoirs, un dur débat a eu lieu sur l'opportunité d'un siège à Montpellier versus le symbole que représente un siège hors de la mégapole montpelliéraine. Le siège est finalement fixé à Narbonne, à l'adresse de notre secrétaire, et sera modifiable si nécessaire par le CA.

Au moins 4 réunions du CA auront lieu chaque année.

La FRAPNE Languedoc-Roussillon est candidate à l'adhésion à FNE. Néanmoins pour adhérer il faudra avoir un an d'activité et donc, cette adhésion ne pourra être à l'ordre du jour avant la fin 2014.

Les perspectives d'action que nous nous sommes données pour les mois à venir, outre tout ce qui concerne la mise en place d'un fonctionnement associatif, concernent la rédaction d'un règlement intérieur, d'une charte, aller au contact avec les futurs adhérents potentiels et les administrations, faire un état des représentations régionales, et établir des relations avec FNE.

En route pour de nouvelles aventures...

En guise de conclusion, voici une nouvelle page de l'histoire associative de notre région qui s'ouvre. Beaucoup attendent que nous fassions nos preuves pour s'engager à nos côtés, beaucoup attendent beaucoup et que les améliorations viennent rapidement, aussi les mois à venir seront cruciaux et nous espérons les convaincre de nous rejoindre.

Néanmoins nous pouvons avoir la satisfaction d'avoir rempli une bonne partie de l'objectif qui avait été évoqué dès la création d'ACNAT LR, il y a 2 ans et demi. Nous n'avions pas en tant qu'ACNAT l'ambition d'être cette fédération mais nous en sentions l'absolue nécessité. Nous nous sommes engagés dans la création d'une structure plus englobante, avec l'aide déterminante de l'actuelle présidente Céline Mesquida et des autres personnes et structures, éparpillées sur le territoire, qui partageaient notre diagnostic.

Nous espérons contribuer à renforcer l'union associative régionale, obtenir un relais effectif vers l'échelon régional et national pour les structures infrarégionales et oeuvrer plus efficacement pour la préservation de l'environnement de cette région, dont l'organisation du réseau associatif présente des lacunes inacceptables eu égard aux enjeux présents sur ce territoire, et qui ne font que s'accentuer.

Users haven't viewed anything yet.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer