Vous êtes ici

Décathlon contraint d'aller au delà du greenwashing

Décathlon contraint par le tribunal de tenir compte de la nature

Vous l'attendiez depuis longtemps... il vient de tomber ce jeudi 15 février 2018 : le verdict du Tribunal Administratif de Montpellier concernant le recours contre Décathlon pour insuffisance de l'étude d'impact environnementale soutenant le permis d'aménager de feu le "village Oxylane", projet devenu entretemps une simple zone commerciale de plus. Le permis d'aménager est annulé au motif de l'absence de prescriptions spéciales relatives aux chiroptères (chauves-souris), principal enjeu qui était mentionné par l'étude d'impact.

Ce recours a été porté par SOS Lez Environnement, association locale agréée pour la protection de l'environnement à l'échelle départementale, avec le soutien du collectif Oxygène (13 associations) dont fait partie ACNAT LR. Ce recours était en très grande partie basé sur l'expertise naturaliste d'ACNAT LR réalisée en 2015-2016 suite à l'enquête publique qui avait révélé le contenu du dossier, mais n'avait évidemment pas permis, dans le délai très court de l'enquête, de réaliser une contre-expertise.

Nous avons pris notre part dans le travail du collectif en réalisant cette contre-expertise. Nous avons informé Décathlon de son avancée à plusieurs reprises et avons partagé ce travail avec les associations du collectif. Il a permis d'appuyer le recours de SOS Lez Environnement.

Face à un tribunal qui n'est pas réputé pour sa sensibilité environnementale, c'est une belle victoire, accordée du bout des lèvres, qui oblige Décathlon à revoir sa copie et à mettre réellement en application les beaux discours écologistes que cette société utilise largement pour son auto-promotion.

C'est aussi la démonstration de ce que peut produire la coopération entre les associations naturalistes (d'experts) et les associations locales, citoyennes, de protection de l'environnement.

Bien entendu, cette décision ne nous satisfait pas pleinement, puisque seul l'enjeu Chauves-souris a retenu l'attention du juge. Cet enjeu était déjà partiellement identifié dans l'étude d'impact, bien que mal pris en compte. Pourtant, la richesse de ce site va bien au delà de ce groupe. Vous pourrez juger par vous-mêmes des manquements de l'étude environnementale sur laquelle se base l'autorisation en parcourant la synthèse naturaliste de septembre 2015 que nous avons versée au dossier.

 

 

Le jugement permet au projet de revenir sous réserve de modification, ce qui, d'un côté, est une excellente nouvelle pour les chauves-souris, et est une reconnaissance pour le travail des lanceurs d'alerte que nous avons été. Ce n'était pas gagné d'avance. Malheureusement la partie n'est pas terminée, le projet va revenir bien vite, et le refus de Décathlon de respecter la loi française, à savoir, de réaliser une demande de dérogation pour la destruction d'espèces protégées, augure de suites judiciaires à long terme.

Bien qu'ACNAT ait été largement aborbée par sa contribution à la construction d'une fédération associative régionale, qui doit nous permettre, à l'avenir, d'être beaucoup mieux armés face aux entreprises comme Décathlon pour qui l'environnement n'est qu'un argument marketing, il est satisfaisant de voir que les graines semées finissent par donner quelques résultats, permettant de rappeler à Décathlon que la nature n'est pas juste un faire-valoir mais qu'il existe des lois auxquelles même la famille Mulliez est soumise.

Nous encourageons tous les naturalistes amateurs à se tenir au courant des projets de leurs communes et à profiter de leurs moments de détente pour prospecter les lieux susceptibles d'être artificialisés aux alentours de chez eux. Ces zones sont souvent sous-prospectées et pourtant, elles cachent parfois des trésors. Ces données, à condition d'être partagées, sont essentielles par la suite pour aider à la sauvegarde de ces espaces périurbains.

Retour sur les épisodes précédents :

15 oct 2014 Oxylane : un nouvel Odysseum au nord de Montpellier ? Reportage photo

16 oct 2014 Un Odysseum vert au nord de Montpellier : vraiment ?

21 oct 2014 Pétition contre le projet Oxylane

27 oct 2014 Oxylane : réponse d'ACNAT à l'enquête publique

18 dec 2014 Dévoiement des procédures d'enquêtes publiques : lettre d'ACNAT à Ségolène Royal

09 mars 2015 Oxylane : le crapaud ignorant

12 mars 2015 Oxylane : réponse à l'enquête publique Loi sur l'Eau

30 juin 2015 OXYLANE : alerte sur la présence d'espèces protégées

10 sept 2015 TERRATHLON Montpellier SAMEDI 6 JUIN

10 sept 2015 OXYLANE : avant-première du film-documentaire "La valeur de la Terre"

A partir d'octobre 2015 notre investissement dans la construction de France Nature Environnement Languedoc-Roussillon ne nous a pas permis de vous informer aussi régulièrement des suites de nos activités, néanmoins, nous avons poursuivi notre collaboration étroite avec le Collectif Oxygène et en particulier l'association porteuse du recours.

Users haven't viewed anything yet.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer